French › Level four lessons › Algerian War of Independence · Guerre d'indépendance algérienne

From Wikibooks, open books for an open world
< French‎ | Lessons
Jump to: navigation, search

Voici un article, tiré de la Wikipédia francophone, sur la guerre d'indépendance algérienne. Lisez-le.

La guerre d'Algérie (aussi nommée, selon les points de vue, guerre d'indépendance algérienne, révolution algérienne, événements d'Algérie ou guerre de libération nationale) se déroule de 1954 à 1962 et débouche sur l'indépendance de l'Algérie.

Côté algérien, elle est menée par le Front de libération nationale (FLN), qui n’est d’abord soutenu que par une infime minorité du peuple algérien (la majorité par la suite réf. nécessaire) et quelques hommes politiques français d'extrême gauche (envoi d'armes et d'argent) appelés les « porteurs de valise ». Du fait du choix du terrorisme c’est essentiellement une période de violence contre la population et de lutte contre l'administration française. Il ne s'agit donc pas d'une guerre classique, entre deux États souverains.

La principale cause du déclenchement de cette guerre réside dans le blocage dû au fragile équilibre du pouvoir sous la IVe République, de toutes les réformes. Alors que des dizaines de milliers d’Algériens, estimés à 68 000 combattants, ont participé à la libération de la France et que plusieurs intellectuels revendiquent l’égalité des droits, les Algériens musulmans sont à l'époque considérés comme des citoyens de seconde zone par le régime de l'indigénat. Les représentants des colons au Parlement français constituent une minorité de blocage.

Questions de compréhension
Répondez en français aux questions suivantes:
1. Donnez tous les noms mentionés par cet article pour la « guerre d'Algérie ».
2. En quelle année la guerre commence-t-elle ?
3. Qui mène cette guerre ?
4. Selon cet article, s'agit-il d'une guerre « classique » ? Pourquoi ?
5. Quelle est, selon cet article, la principale cause du déclenchement de cette guerre ?
6. « Les Algériens musulmans sont considérés à l'époque comme des citoyens de seconde zone ». Pourquoi, à votre avis ?

Grammaire et vocabulaire[edit]

« Il s'agit de »[edit]

Notice the phrase « Il ne s'agit donc pas… » . Sometimes difficult to translate, the verb s'agir can mean 'to be a question of' 'to be about' or 'to be necessary'. Therefore, in this context, the best translation might simply be the verb 'to be', thus 'It was therefore not a classic war...'. Consider the following examples for various contexts in which to use this expression.

  • Il s'agit de bien relire ce que vous avez écrit - It is necessary to, OR you have to re-read carefully what you have written
  • J'ai un problème, il s'agit de ma dernière note de biologie - I have a problem, it's about my last biology grade

As a general (but not completely strict) rule,

  • il s'agit de + complément de nom = it is about, it is a question of, it is
  • il s'agit de + infinitif = it is necessary, one must

Note that s'agir can ONLY ever be used in the third person singular, masculine, with the subject il. Therefore we have il s'agit de, il s'agissait de, il s'agira de. It is always followed by de. Common mistakes with this expression include such expressions as elle s'agit de or ce roman s'agit de. These are grammatically wrong. In the latter case, say "Ce roman parle de" or "Ce roman traite de", and not Dans ce roman, il s'agit de, which would mean "In this novel, it is necessary to".

[edit]

The adjective , meaning 'due' (from the past participle of the verb devoir), is used in the expression A est dû à B - A is due to B. Of course, the à changes to au, à l', à la and aux when followed by the definite article. Furthermore, note the changes to :

  • M. Sing -
  • F. Sing - due [no circumflex accent]
  • M. Plur - dus
  • F. Plur - dues

Le début des hostilités[edit]

In November 1954 the FLN made the following statement:

Pour prouver notre désir réel de paix, limiter les pertes en vies humaines et les effusions de sang, nous avançons une plate-forme honorable de discussion aux autorités françaises si ces dernières reconnaissent une fois pour toutes aux peuples le droit à disposer d'eux-mêmes.

1. La reconnaissance de la nationalité algérienne par une déclaration officielle abrogeant les édits, décrets et lois faisant de l'Algérie une terre française en déni de l'histoire, de la géographie, de la langue, de la religion et des mœurs du peuple algérien. 2. L'ouverture des négociations avec les porte-parole autorisés du peuple algérien sur les bases de la reconnaissance de la souveraineté algérienne.


Questions de compréhension 1. Quels sont les deux raisons pour lesquelles le FLN avance cette « plate-forme honorable de discussion » ?
2. Résumez les deux conditions qu'impose le FLN aux autorités françaises.
3. Pourquoi pensez-vous que le FLN veut que la nationalité française soit reconnue par les autorités françaises ?